Chinatown

Chinatown est un quartier de New York où les communautés chinoises se sont installées. Elles ont transposé leurs modes de vie dans un environnement identique à celui de leur pays d’origine.

S’il existe beaucoup de quartiers de chinois dans le monde, le Chinatown de New York est sans doute l’un des plus importants par sa taille et sa population.

Chinatown à New York est situé au sud de Manhattan. Il s’étend de Canal Street et Hester Street au nord, jusqu’à East Street et Worth Street au sud. Il couvre d’Allen Street à l’est jusqu’à Broadway à l’ouest. On estime que la population fluctue entre 150 000 et 300 000 habitants.

L’histoire de Chinatown

Le quartier a commencé sa lente transformation au milieu du 18e siècle. À cette époque, les immigrants chinois étaient peu nombreux et ils se cantonnaient à la tenue de certains commerces ou au métier de marin.

La Ruée vers l’or et le besoin de main-d’œuvre pour construire les chemins de fer changèrent tout cela. Les Chinois arrivèrent de plus en plus nombreux, mais quand ces deux secteurs d’activités s’épuisèrent, les Chinois se dirigèrent vers les grandes villes où ils s’installèrent.

ChinatownEn 1870, on ne recensait pas plus de 200 Chinois à New York, dix ans plus tard, ils étaient plus de 2000 malgré les lois de restrictions migratoires.

La ségrégation raciale toucha fortement les Chinois, lesquels se replièrent sur eux-mêmes, se regroupèrent et apprirent à vivre comme une communauté autonome. C’est ainsi que commença Chinatown.

Ils créèrent même un organisme structuré qui assurait un emploi et une aide économique aux nouveaux arrivants. En 1943, la Loi d’Exclusion qui fut la seule loi de ce style jamais créée aux États-Unis et qui ne s’appliquait qu’aux Chinois fut levée. En 1968, les quotas d’immigration furent relevés. Dès lors, la population de Chinatown explosa.

Les prix de l’immobilier flambèrent en raison de la manne des capitaux de Hong Kong et en 1976, en raison du manque de place, la construction du Confucius Plaza démarra. C’est une tour de 44 étages contenant 760 appartements. Mais cela ne suffit pas.

Le quartier chinois dut étendre ses frontières jusqu’à repousser celles de Little Italy, le quartier italien qui a une frontière commune avec Chinatown au sud. Beaucoup de Chinois se sont installés près de Flushing Meadows, dans le Queens.

Aujourd’hui entrer dans Chinatown de New York, c’est comme entrer dans un autre pays. Les sons, les couleurs, les parfums et les saveurs sont totalement différents à ceux de la ville qui entoure le quartier.

C’est un lieu de tourisme très apprécié. On pourra visiter le Museum of Chinese in the Americas ou se rendre au temple Bouddhiste Mahayana, mais Chinatown n’est pas vraiment un quartier artistique. On y vient surtout pour les commerces pas chers qui sont ouverts 24 h/24 et l’ambiance chaleureuse qui règne.

Notez cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.