Flushing Meadows

Flushing Meadows

Flushing Meadows est un quartier résidentiel et commercial de New York. Il est situé dans le Queens. Plus de la moitié de la population est originaire d’Asie et une grande partie est d’origine hispanique. Cela confère au quartier une identité et un dynamisme rare.

Pour beaucoup de touristes de New York, le quartier de Flushing Meadows offre de nombreuses possibilités pour passer une belle journée. On y trouve des maisons historiques comme la maison de John Bowe située sur le boulevard éponyme et le le Quaker Meeting House Old sur North boulevard.

C’est aussi un quartier très arboré, car Flushing a longtemps vécu des pépinières de Prince, de Bloodgood et de Parsons. D’ailleurs le parc Kissena, qui correspond à l’ancien site de la pépinière de Parson, abrite encore une grande variété d’arbres exotiques. Le nom des rues est également un hommage à la nature.

L’histoire de Flushing Meadows

Flushing a été fondé par les Hollandais en 1645. Des colons Anglais y vivaient déjà depuis plusieurs années et c’est l’altercation entre John Bowe, un fermier anglais, et le représentant politique Peter Stuyvesant qui a conduit à la liberté de la pratique du culte.

Depuis cette date, Flushing est considéré comme le berceau de la liberté religieuse. Flushing Meadows a toujours été un lieu où vivaient des familles aisées et dont les activités commerciales étaient variées. Beaucoup œuvraient dans l’horticulture et l’arboriculture.

En 1909, la construction de deux ponts qui enjambaient la rivière Flushing et l’arrivée du train ont permis d’accélérer, mais aussi de modifier, le développement du quartier. À cette époque, Flushing se présente comme un précurseur d’Hollywood. Bien qu’il soit aujourd’hui à l’abandon, le RKO de Keith a accueilli des stars comme Mickey Rooney ou les Marx Brothers.

À partir des années 1970, les communautés asiatiques et principalement taïwanaises s’installent dans Flushing. Les Taïwanais étaient alors rejetés de Chinatown où les Chinois étaient majoritaires. L’arrivée des Taiwanais dans ce quartier a atteint une telle ampleur que Flushing sera surnommé Little Taiwan. Aujourd’hui, les communautés chinoises, japonaises et coréennes sont aussi très présentes.

Visiter Flushing Meadows aujourd’hui

Flushing MeadowsFlushing est considéré comme l’une des régions les plus dynamiques des États-Unis et elle enregistre de très fortes croissances. C’est également un espace culturel très attractif où l’art asiatique est dominant.

Les touristes y découvriront le temple Sri Maha Vallabha Ganapati Devasthanam, mais aussi le Flushing Town Hall, le Kingsland Homestead ou l’Unisphère, cette immense représentation de la Terre qui trône dans le parc de Flushing Meadow.

Ce parc est celui du quartier et outre la beauté de sa faune et de sa flore, on rappellera qu’il reçoit chaque année, les US Open de tennis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.