Greenwich Village

Greenwich Village est un quartier atypique dans New York. Berceau de la culture et de l’art américain, ce quartier s’est embourgeoisé sans pour autant perdre l’essence de son identité créative.

Greenwich Village est un quartier situé au sud de l’île de Manhattan. Il est délimité par le fleuve Hudson et il est proche de Broadway, de Houston Street et de la 14e rue.

Au cœur du quartier d’affaires internationales, là où se dressent les plus imposants gratte-ciel du monde, Greenwich Village ressemble à un village dont les ruelles sont bordées de petites maisons typiques de New York, les brownstones, des maisons en grès rouge et dont le rez-de-chaussée est légèrement surélevé par rapport au niveau de la route.

L’histoire de Greenwich Village

L’histoire de Greenwich Village explique sa singularité. Il y a fort longtemps, le lieu était habité par les Amérindiens, avant que les Hollandais ne colonisent l’endroit en 1630. En 1664, ce sont les Anglais qui les chassent et s’installent à leur place. Le village se trouvait alors à 3 kilomètres des frontières de New York.

Toutefois, c’est en 1822 que Greenwich Village devient un lieu animé et cultivé. Cette année-là, les Newyorkais fuient leur ville en raison d’une épidémie de fièvre jaune. Beaucoup de gens s’installèrent définitivement et notamment des artistes comme Washington Irving, Mark Twain, Henry James, Edgar Allan Poe, Edward Hopper ou Walt Whitman.

Les salons littéraires se multiplient, des galeries ouvrent leurs portes ainsi que des imprimeries et un théâtre. Greenwich Village est rapidement réputé pour être un bouillon de culture et un foyer de la vie bohème.

L’ambiance artistique se retrouve aussi dans des mouvements sociaux et une pensée politique qui voient passer des figures comme le journaliste John Reed (un des premiers communistes aux États-Unis), ou l’anarchiste Marcel Duchamp.

Des musiciens comme Bob Dylan ou le groupe The Mamas and the Papas ont créé leur style à Greenwich Village. En 1970, ce sont les premiers mouvements gays du pays qui font parler d’eux sur place.

Il n’en fallait pas beaucoup plus pour que les traders de Wall Street s’intéressent au quartier. Le prix de l’immobilier ayant explosé, les artistes bohèmes sont nombreux à avoir déserté la place, mais l’esprit de Greenwich Village demeure.

Que visiter ?

Greenwich VillageLes touristes peuvent admirer des architectures anciennes comme celle de Twin Peaks qui fut construite en 1830 (102, Bedford Street), le restaurant Chambley’s dans la même rue, qui était un ancien dépôt clandestin d’alcool, le Grove Court et ses six maisons construites en 1854 ou les demeures italiennes qui se dressent autour de St Luke’s Place depuis les années 1850.

On admirera également le parc Washington Square Park. Les riverains sont nombreux à y faire du vélo ou à jouer aux échecs sur les tables prévues à cet effet. Non loin, on observera la silhouette de la New York University (NYU).

Le soir, on se rendra au théâtre de l’Astor Place Theater, au Comedy Cellar ou même dans une boîte de jazz comme le Village Vanguard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.