Quartier de Harlem

Harlem

Harlem est l’un des quartiers les plus populaires de New York. C’est un cas intéressant de l’évolution d’une place au sein d’un espace urbain en mutation permanente. Actuellement, c’est un espace dynamique qui attire de plus en plus les touristes.

Ce quartier de New York est localisé au nord de Central Park dans le Borough de Manhattan. Du nord au sud, il couvre différents blocs depuis la 96e jusqu’à la 155e rue. À l’est, il est délimité par la Harlem River et à l’ouest, par l’Hudson River.

Durant de nombreuses décennies, le nom de Harlem a inspiré la peur et la crainte en raison d’un taux de criminalité très élevé.

Au cours des dernières années, et grâce à l’action déterminée de la municipalité de New York, il s’est transformé pour devenir un lieu de vie décontracté, agréable et chaleureux.

Si tout n’est pas encore parfait, l’activité qui s’empare des théâtres et des restaurants attire de plus en plus de touristes. Dans le même temps, l’ambiance nouvelle qui règne dans les rues et les avenues agit comme un aimant qui attire de nouveaux profils d’habitants.

L’histoire d’Harlem

Historiquement, le quartier de Harlem a alterné les périodes de paix et les périodes conflictuelles. Cette zone fut longtemps habitée par les Indiens Lenapes avant d’être colonisée par les Hollandais. C’est le gouverneur Peter Stuyvesant qui fonda le village de Harlem en 1658 et qui pendant longtemps eu un aspect rural, paisible et un peu bourgeois.

À la fin du 19ème siècle, des milliers de noirs fuyant l’esclavagisme des États du sud vinrent s’installer ici. L’importance de ce mouvement migratoire explique que, dans les années 1920-50, la culture afro-américaine ait trouvé l’un de ses principaux berceaux dans ce quartier.

Des artistes comme Duke Ellington, Louis Armstrong, Abram Hill, Richmond Barthé, Sidney Poitier, Harry Belafonte ou James Van Der Zee sont originaires de Harlem, tout comme des personnalités politiques comme Martin Luther King et Malcolm X.

La crise de 1929 a accentué le décalage du quartier avec le reste de la ville, car elle a attiré des milliers de personnes ruinées. Durant de nombreuses années, Harlem a été assimilé à un ghetto.

Harlem Studio Museum
Harlem Studio Museum

À partir des années 1980-1990, un grand programme de rénovation a permis d’attirer de nouveaux profils d’habitants.

Aujourd’hui, les touristes peuvent visiter des lieux légendaires comme le célèbre club de jazz Apollo Theater (en photo ci-dessus).

En se promenant dans cette zone, ils admireront l’église de Mother Zion Church ou l’Abyssinian Baptist Church. Les musées sont nombreux à commencer par le Studio Museum in Harlem et The Hispanic Society of America.

C’est définitivement un quartier à visiter durant votre séjour à New York.

Notez cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.