Woolworth Building

Le Woolworth Builidng, ce qu’il faut (sa)voir

Le Woolworth Building fait partie des 50 gratte-ciel les plus hauts des États-Unis.

Son toit culmine à plus de 241 mètres du sol. Vieux de plus de cent ans, ce bâtiment se distingue par une architecture très soignée qui rappelle celle des vieilles cathédrales européennes. Ce design lui vaut d’ailleurs le surnom de Cathédrale du Commerce.

Commandité par Frank Woolworth, le propriétaire de la chaîne de supermarchés du même nom, le Woolworth Building fut le plus haut building du monde entre 1913 et 1930.

Un bâtiment élégant

Le Woolworth Building se dresse au 233 Broadway, dans l’arrondissement de Manhattan, à New York. Construit en 1913, c’est l’un des plus anciens gratte-ciel de la ville.

Son architecture est d’ailleurs représentative de ce style néogothique si commun aux églises et aux palais européens datant de la fin de la période du Moyen-Âge.

Avec ses tourelles latérales et supérieures, ses traverses verticales syncopées, son dôme gris-verdâtre, cet édifice se démarque totalement des gratte-ciel de New York.

Sur sa partie arrière, le bâtiment a la forme d’un U. Sa solide structure métallique est recouverte d’une pierre robuste et de terre cuite (la terracota). Cela explique la couleur unique de l’édifice.

Woolworth BuildingL’intérieur est tout aussi séducteur. On y pénètre en passant l’immense portail de style gothique de l’époque Tudor. Le hall d’entrée est une salle imposante qui couvre les 3 premiers étages.

Elle a la forme de la nef d’une église. Les hauteurs ont des formes de coupole qui reposent sur des colonnes majestueuses. Les murs sont recouverts de mosaïques et ils supportent des corniches dorées dont le tracé est aérien.

Toutes ses spécificités architecturales justifient que le Woolworth building ait été inscrit au National Historic Landmark, un titre qui distingue officiellement les lieux considérés comme ayant un intérêt historique.

Un bâtiment historique

Le bâtiment a été commandité par Franklin W. Woolworth (1852-1919), un homme d’affaires reconnu qui a développé une chaîne de magasins à bas prix qui portait son nom.

En 2001, l’enseigne s’est recentrée sur l’habillement sportif et elle se rebaptise Foot Locker. On trouve ces magasins un peu partout aux États-Unis, mais aussi dans le monde.

Woolworth BuildingC’est en 1910 que Franck Woolworth commande un grand bâtiment capable d’héberger le siège de sa société et d’offrir des espaces de bureaux en location à d’autres compagnies.

L’architecte Cass Gilbert est contacté en raison de ses compétences qui traduisent son intérêt pour les beaux-arts.

Initialement prévu pour atteindre 190 mètres, le projet est revu à la hausse durant sa construction pour finalement atteindre 241 mètres et devenir le plus haut bâtiment du monde.

L’immeuble est inauguré le 24 avril 1913. Le révérend S. Parkes Cadman qui est chargé de bénir le bâtiment le qualifie de “cathédrale du commerce“. C’est le surnom que l’on utilise toujours de nos jours pour désigner ce très beau gratte-ciel.

Le Woolworth Building en chiffres

L’édifice compte 57 étages et un total de 32 ascenseurs. Les ravissantes portes de ces ascenseurs ont été créées par Tiffany & Co. Le bâtiment est destiné à un usage commercial.

Aujourd’hui, les bureaux sont essentiellement occupés par des cabinets d’avocats et par une antenne de la New York University, laquelle diffuse des cours particuliers à l’attention des hommes d’affaires.

Depuis 2013, l’année où fut célébré le centenaire du bâtiment, des visites sont organisées. Ces visites guidées sont limitées au hall d’entrée et à certaines parties annexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.