Intrepid Museum

L’Intrepid Museum est un musée dédié au porte avion éponyme l’USS-Intrepid ainsi qu’à différents équipements militaires américains dont le sous-marin Growler et l’avion supersonique Concorde. Autour de ces 3 pièces maîtresses, le visiteur découvrira d’autres machines de guerre. Elles sont toutes réunies sur le quai 86 de l’Hudson River, à l’ouest de Manhattan.

Naissance de l’Intrepid Museum

L’idée du musée a été initiée en 1974, par le philanthrope Zachary Fisher, quand ce dernier acheta le porte-avion USS Intrepid alors que le navire prenait la direction de la casse. Ce porte-avion possède une longue histoire, car il a été engagé dans de nombreux combats maritimes dans le Pacifique au cours de la Seconde Guerre mondiale puis lors de la guerre du Vietnam.

Le porte-avion a alors été exposé sur le Pier 86 de l’Hudson River et peu à peu d’autres appareils sont venus le rejoindre. C’est en 1982 que le lieu devient un musée et que les visiteurs peuvent venir admirer des machines prestigieuses à leur époque, mais que le temps a rendues inutiles.

En 2006, le musée a fermé ses portes afin de permettre une rénovation complète du Pier 86. Ce fut l’occasion de remorquer le porte-avion USS Intrepid jusqu’à Bayonne, en France, ou il a subi une rénovation complète. Le navire a ensuite rejoint le musée maritime de Staten Island. Finalement, l’Intrepid Museum a rouvert ses portes le 8 novembre 2008.

Visiter l’Intrepid Museum

Concorde Intrepid MuseumDepuis cette date, les touristes peuvent découvrir et visiter de nombreux appareils comme le bombardier TBM Avenger Torpedo Bomber, un appareil ayant participé à la guerre du Vietnam, ou le A4 Skyhawk, mais aussi des appareils plus récents comme le Navy F-14 Tomcat, le F-16 Fighting Falcon, le Marine Corps AV-8A Harrier, ou l’avion-espion A-12 Blackbird, l’avion britannique British F-1 Scimitar de la Royal Navy, l’avion français Étendard IV-M et le chasseur MiG-21 de l’aviation polonaise. L’USS Intrepid porte également sur son pont les hélicoptères UH-1 Hueys, AH-1J Sea Cobra et AH-1G Cobra.

Enfin plus étonnant, l’Intrepid Museum accueille le Concorde AD, le premier et seul avion supersonique de l’aviation commerciale. Bourré de technologie avancée, il était capable de traverser l’Atlantique en moins de 3 h. Cependant, le Concorde ne connut jamais de succès commerciaux, ses ventes restèrent anecdotiques et ses coûts d’exploitation le rendaient difficilement rentable.

Le drame du 25 juillet 2000, qui se solda par le décès de 113 personnes, signa la fin de la commercialisation de ce qui reste le meilleur avion du monde. L’appareil présenté à l’Intrepid Museum a réellement volé et on retrouve son nez fin et allongé, ses ailes surdimensionnées et pleines ainsi que les moteurs surpuissants signés Rolls Royce.

L’Intrepid Sea-Air-Space Museum est situé près du terminal du New York Passenger Ship, du Circle Line Pier et à quelques pas près du consulat de la République de Chine.

Tarif de l’entrée : 31 $

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.