Fort Clinton

Fort Clinton

Le Fort Clinton est une forteresse militaire qui date du début du XIXe siècle. Elle est située sur la pointe sud de l’île de Manhattan où elle semble surveiller les passages des bateaux qui pénètrent dans la baie de New York.

L’histoire de Fort Clinton

Le Fort Clinton, ou Castle Clinton, est une forteresse militaire construite avec des pierres en grès sur une petite île artificielle conçue pour cette occasion. Le fort Clinton a une forme circulaire ; ses travaux de construction débutèrent en 1808 et ils se terminèrent 3 ans plus tard, même si des aménagements ultérieurs furent décidés au XXe siècle. Les deux architectes qui ont dirigé la construction de la forteresse furent Jean McComb Jr. et Jonathan Williams. À l’époque, le fort s’appelait West Battery et il avait donc une position avancée indépendante au large de Manhattan.

West Battery faisait partie d’un système de défense au sein duquel on retrouvait Castle Williams sur Governors Island. Ces forteresses avaient pour fonction de défendre New York contre une invasion de la flotte anglaise. La particularité de West Battery est qu’il n’a jamais eu à participer à un conflit ou à défendre ses côtes. Par la suite, le parc de Battery qui se tenait à la pointe de l’île de Manhattan fut agrandi et il s’étendit sur la mer jusqu’à rejoindre et englober le fort.

En 1815, la forteresse est rebaptisée Fort Clinton en l’honneur du maire de New York de 1803 à 1815, DeWitt Clinton. De 1817 à 1823, cet homme politique avait également participé aux élections présidentielles de 1812, lesquelles furent finalement gagnées par James Madison.

Fort Clinton a cessé son activité de surveillance et de protection militaire en 1821. La forteresse est alors louée à la ville de New York et le lieu devient un espace de divertissement. Les habitants de New York pouvaient s’y promener et se restaurer avant d’assister à une pièce de théâtre ou à une représentation lyrique. Connu sous le nom de Castle Garden durant cette période, le fort a vu passer des artistes internationaux comme Jenny Lind (1820-1887) ou Louis-Antoine Jullien (1812-1860) qui réalisa l’un de ses concerts si originaux où la musique classique est associée à des jeux de lumière.

De 1830 à 1890, Castle Garden devient le siège de l’administration des immigrants qui arrivaient à New York en transitant par Ellis Island. Plus de 10 millions de dossiers d’immigrants y seront archivés. En 1896, l’Aquarium de la New York s’installa dans les jardins du château. Chaque année, des centaines de milliers de visiteurs venaient alors visiter ce site. En 1941, l’aquarium est transféré à Coney Island et Fort Clinton est finalement laissé à la gestion de l’administration du National Park Service.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent se promener dans le parc de Battery, suivre les remparts, visiter le musée ou encore prendre le ferry situé au pied de Fort Clinton pour se rendre à Ellis Island ou pour aller voir la Statue de la Liberté.

Horaires d’ouverture et prix : libre et gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.