Jardin botanique de New York

Le Jardin botanique de New York est l’un des plus connus au monde. Il fait parti du parc du Bronx. Il intègre de nombreux éléments de la flore américaine, dont une forêt où l’on trouve des hêtres américains et des frênes blancs, mais aussi les 48 jardins qui abritent les collections de plantes et de fleurs.

Le Jardin Botanique de New York s’étend sur une superficie de 97 hectares dans la partie nord du parc du Bronx. Il a été créé en 1891 sur le domaine de Belmont, un terrain qui fut cédé à l’Université de Columbia par Pierre Lorillard (1833-1901), un français qui émigra aux États-Unis et qui fit fortune dans le tabac. Toutefois, c’est à l’initiative du botaniste Nathaniel Lord Britton que le Jardin botanique put être créé.

Aujourd’hui, grâce à la beauté et à la richesse de ses 48 jardins, le Jardin botanique de New York a une incroyable aura internationale. Les visiteurs peuvent se promener dans un vaste parc de plus de 200 000 m². Ils y admireront le passage de la rivière du Bronx, laquelle alimente de petites cascades dont l’eau court entre les chênes, les cerisiers, les bouleaux, ou les frênes. Le long des rives, les promeneurs découvriront l’ancien moulin à tabac de Lorillard. Ce petit bâtiment date de 1840.

Plus qu’un simple jardin botanique : c’est le jardin botanique de New York

L’un des clous de la visite est la splendide serre de verre et de fer forgé qui a été bâtie par Lord & Burnham en 1890. Non loin, voici le Jardin des Roses Peggy Rockefeller qui a été réalisé par Beatrix Farrand, en 1916. Un peu plus loin, on pénètre dans le délicieux Jardin japonais.

Au sein du Jardin botanique, on découvre le laboratoire Pfizer Plant Research. Créé en 2006, il a pour vocation de réaliser des recherches sur la génétique de la flore et les éventuelles utilisations que l’on pourrait apporter aux traitements médicaux. Dans le laboratoire, il y a une vingtaine de congélateurs dans lesquels on conserve l’ADN de plus de 7 millions d’espèces végétales collectées au cours des 300 dernières années. Ces équipements sont équipés d’un générateur de 300 kilowatts qui permet de subvenir à une coupure de courant.

Enfin si la vie des plantes vous passionne, rendez-vous dans la Bibliothèque du Jardin botanique. Vous y trouverez plus de 50 000 ouvrages et de très nombreux herbiers.

Tarif de l’entrée : 6 US $ – gratuit le mercredi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.