Cathédrale Saint John the Divine

Cathédrale Saint John the Divine

La Cathédrale Saint John the Divine se dresse dans le quartier de Morningside Heights, à moins de 500 mètres de Central Park. Pour beaucoup de touristes de New York, c’est un lieu de passage obligé, soit pour des raisons religieuses soit pour des raisons architecturales voire pour les deux. La Cathédrale Saint John the Divine de Manhattan est tout simplement la plus grande cathédrale du monde.

Le terrain sur lequel se dresse la cathédrale Saint John the Divine a été acquis par le diocèse de New York en 1887. Il avait alors une superficie de 47 000 m² qui couvre l’espace actuellement délimité par Morningside Dr., Amsterdam Avenue, la 133ème rue et Cathedral Parkway. En face de la cathédrale, on trouve le charmant parc de Morningside avec ses pistes de randonnées et son lac.

Construction de la cathédrale Saint John the Divine

La construction de la cathédrale a commencé le 27 décembre 1892. Le projet architectural retenu fut celui de George Lewis Heins et John LaFarge. Quelques années plus tard, le premier décéda, ce qui retarda notablement l’avancée des travaux.

D’autant plus que la Seconde Guerre mondiale affecta également le programme en raison de l’accaparement de la main-d’œuvre et parce que l’évêque de New York destinait une grande partie de ses fonds aux œuvres caritatives. Malgré tout, la construction avançait et en 1925, la façade ouest fut terminée ; les travaux de la nef débutèrent et en 1942, on y célébra les premiers offices.

Longtemps arrêtés ou ralentis, les travaux d’achèvement du projet débutent réellement en 1979. Mais cette fois, l’évêque Paul Moore revut le projet en raison notamment du manque de fonds et de l’épuisement des dotations. Les tours furent élevées sans pour autant qu’elles ne soient jamais terminées.

Quant au portail de la façade ouest, il fut décoré par des statues de Simon Verity et Jean Claude Marchionni. À l’origine, le projet de la Cathédrale Saint John the Divine adoptait un style roman byzantin. Au cours des travaux, il évolua vers un style gothique français (pour la partie de la nef et l’abside), alors que le transept conserverait son style roman.

La visite de la cathédrale

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent apprécier cette cathédrale dont le style gothique du 13ème siècle puise son inspiration dans les églises du nord de la France. Ses dimensions la positionnent comme la plus grande cathédrale du monde : une longueur de 186 mètres, une nef avec une hauteur de plafond de 38 mètres et une longueur de 70 mètres.

La Cathédrale de Saint John the Divine est dotée de sept chapelles connues sous le nom de “Chapels of the Tongues” : Ambrose, Ansgar, Boniface, Columbia, James, Martin et Savior. Chaque chapelle représente l’un des sept principaux groupes ethniques qui immigrèrent à New York lors de l’ouverture d’Ellis Island, en 1892.

La Cathédrale Saint John the Divine propose fréquemment des concerts.

Tarif de l’entrée : gratuit / 15 $ pour les visites guidées.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.